Voisinage Sud Méditerranée
Tunisie
Jeunesse

Quelque 30 participants de moins de 35 ans, venus de 11 pays, ont participé le 24 avril à Tunis au second atelier Majalat organisé spécifiquement pour la jeunesse.

La question de l’emploi et de la formation professionnelle, qui avait particulièrement retenu l’attention des jeunes comme priorité essentielle lors du premier atelier Jeunesse de Majalat en septembre 2018, était au centre de l’agenda de cette seconde rencontre.

Question transversale - comme le sont les autres priorités identifiées par les jeunes que sont la migration, la lutte contre les violences, ou encore la santé sexuelle et reproductive -, l’emploi et la formation professionnelle constituent en effet un défi primordial pour les jeunes de la région du voisinage Sud.

L’atelier, organisé par le Réseau Euromed France (REF) , en partenariat avec l’Observatoire Maghrébin des Migrations et l’Arab Campain for Education for all, a permis aux participants de rencontrer la délégation de l’Union européenne à Tunis et d’échanger avec leurs divers experts.

Ensuite, après un aperçu de la situation très difficile en matière d’éducation et d’emploi au Sud de la Méditerranée, les participants ont passé en revue en détail les politiques, priorités et programmes de l’UE en matière d’éducation et d’emploi. Ils se sont familiarisés avec les acteurs et initiatives de coopération en matière d’éducation et d’emploi dans l'UE et les pays du voisinage Sud. Ils ont ensuite formulé des des recommandations adressées à la Commission européenne, en particulier sur la thématique du développement économique et dialogue social à travers les questions liées à l’éducation et à l’emploi.

Cet atelier, dont les résultats devront être inclus dans l’ensemble des activités futures de Majalat, a permis de promouvoir l’engagement des jeunes d’organisations de la société civile, de syndicats et de mouvements sociaux impliqués dans le voisinage Sud de l’UE et de renforcer la capacité de ces jeunes à interpeller l’UE autour des enjeux qui les concernent. 


Cette activité était organisée à la veille de la rencontre « Jeunesses méditerranéennes » (25-27 avril, Tunis). Les jeunes de l’atelier Majalat ont pu également y participer, parmi quelque 90 jeunes actifs dans des associations des deux rives de la Méditerranée.