Majalat
Pays européens
Migration et mobilité

A la suite de la publication d’un arrêté préfectoral, plus de 80 jeunes migrants isolés ont été évacués de la place de la Bastille à Paris où ils campaient depuis 119 jours. L’annonce a été faite sur Twitter par l’association Utopia56 qui a dénoncé « le silence des autorités face à la situation de ces jeunes, condamnés à l'errance ».

Dans une déclaration accordée à InfoMigrants, Nikolaï Posner, représentante d’Utopia56, a indiqué que les migrants « ont été réveillés à 7h du matin par les services de l’État pour être par la suite conduits, sous les yeux desCompagnies républicaines de sécurité(CRS) qui entouraient le campement, dans des bus ». Les jeunes isolés ont été conduits vers les Centres d'accueil et d'examen de la situation (CAES) d’Île-de-France.

Rappelons que ces jeunes isolés se sont installés sur la place de la Bastille le 23 mai dernier avec l’aided’Utopia56 pour attirer l’attention des autorités françaises sur leur situation. N’ayant pas le droit à une prise en charge de la part de l’État, étant donné qu’ils n’ont pas été reconnus mineurs par la justice, ces migrants sont dans une situation administrative figée en attendant que les juges tranchent dans le recours qu’ils ont porté.

L'agence régionale de santé d’Île-de-France a de son côté annoncé qu’une épidémie de gale a été détectée dans le campement ce qui a amené la préfecture de la région à l’évacuer.